au service des professionnels de la scène culturelle romande depuis 1996

COVID-19 – Informations destinées au secteur culturel vaudois

Version du 17 septembre 2020

Vu l’évolution épidémiologique et afin d’en conserver la maîtrise, le Conseil d’Etat prend des mesures préventives, en ciblant les principaux foyers de propagation des infections. Fermeture des night-clubs et discothèques, interdiction des manifestations privées de plus de 100 personnes, port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés et renforcement du traçage, figurent au rang des principales restrictions nécessaires. 

Dès jeudi 17 septembre à 15 heures et jusqu’à vendredi 30 octobre inclus, les night-clubs et discothèques sont fermés. Les manifestations ou fêtes privées sont interdites au-delà de 100 personnes ; dès 50 personnes, le masque est obligatoire et les organisateurs doivent disposer d’une liste d’identification des participants. Pour les cafés restaurants, bars, salons de jeux ou cafés bars, le masque est obligatoire pour le personnel en salle et les clients ; les consommations ne sont servies qu’aux places assises avec l’obligation d’un dispositif d’identification fiable, homologué par l’association faîtière. Pour tous les lieux fermés accessibles au public (théâtres, salles de concert, musées, expositions, bibliothèques, guichets des administrations, cinémas, hôtels -pour les zones librement accessibles-, lieux de culte, etc.), il n’y a pas de limitation de places, mais le masque est obligatoire pour toutes et tous (sauf si dispositif vitré ou équivalent pour le personnel).

Création d’un Bureau cantonal temporaire des manifestations

Un Bureau cantonal temporaire des manifestations, composé de la Cellule manifestations de la Police cantonale, du bureau sanitaire des manifestations (BuSaMa) de l’Office du médecin cantonal et d’autres partenaires selon les cas, sera désormais compétent pour autoriser les grandes manifestations (plus de 1000 participants). Les organisateurs seront dans l’obligation de déclarer leur manifestation qui devra répondre aux critères de l’Ordonnance fédérale sur les grandes manifestations. Pour les manifestations de moins de mille participants, les organisateurs devront fournir informations et plans de protection dans le POCAMA et ce sont les communes qui devront accorder les autorisations.

Une page est à disposition pour répondre à toutes les questions fréquentes concernant le secteur culturel vaudois.

Tableau de synthèse des mesures du 14 septembre

Source: Site officiel de l'Etat de Vaud