au service des professionnels de la scène culturelle romande depuis 1996

Les théâtres, les salles de spectacle et les orchestres protègent leur public

Communiqué de presse du 30 avril 2020

Les théâtres, les salles de spectacle et les orchestres protègent leur public

Lucerne et Zurich, 30 avril 2020 

Les gouvernements suisse, autrichien et allemand exigent que tous les sites aient de propres concepts de protection pour protéger aussi bien le public que le personnel. L’Union des Théâtres Suisses UTS et son association partenaire orchester.ch se sont donc unies à l’Association Suisse des Techniciens de Théâtre et de Spectacle svtb-astt pour élaborer ensemble un concept de protection valable de façon générale. Ce concept doit ensuite être mis gratuitement à la disposition de toutes les salles et parties intéressées.

Pour que dans un avenir proche, on puisse à nouveau aller au théâtre, à un concert ou à l’opéra, les salles doivent s’assurer, au moyen de concepts de protection, qu’elles peuvent se conformer à toutes les exigences sanitaires. Afin de réduire cet énorme effort pour chaque salle, les associations de branche UTS et svtb-astt ont décidé de former un groupe spécialisé. En collaboration avec des experts, elles développent un concept de protection valable pour l’ensemble du secteur de l’événementiel.

Tout le monde doit être protégé

L’objectif du concept est de protéger toutes les parties concernées; le public, les artistes et tout le personnel des salles. Grâce à des réglementations uniformes, tous les événements, depuis les répétitions jusqu’à la vente et la représentation proprement dite, doivent pouvoir être mis en œuvre dans le respect des mesures de protection. Le concept inclut aussi le personnel auquel on ne pense pas en premier lieu. «Nous prenons particulièrement en compte les musiciennes et musiciens de la fosse d’orchestre, mais aussi le personnel de caisse», explique Dieter Kaegi, président de l’Union des Théâtres Suisses.

«L’échange entre experts est extrêmement précieux»

C’est précisément maintenant qu’il est important de s’unir en tant qu’associations sectorielles suisses et d’intégrer des spécialistes dans l’équipe. «Il n’est pas concevable que chaque salle doive fixer ses propres règles», déclare Jörg Gantenbein, président de svtb-astt. Dieter Kaegi, président de l’Union des Théâtres Suisses, souligne: «Chaque salle, qu’elle soit petite ou grande, qu’elle produise ses propres spectacles ou en présente «seulement» d’autres, doit pouvoir sélectionner dans le concept les passages qui lui sont pertinents et les utiliser gratuitement en fonction de ses besoins.» En collaboration avec le bureau pour la sécurité NSBIV SA, les associations ont pu intégrer dans l’équipe des spécialistes qui apportent depuis longtemps déjà un soutien technique au secteur en matière de sécurité et qui peuvent également assurer une assistance optimale dans le contexte actuel. Ceux qui veulent réagir rapidement maintenant sont tributaires d’une bonne collaboration entre les parties. Cela peut aussi permettre aux salles les plus petites de se libérer de l’énorme pression que représente le fait d’avoir leur propre concept de protection. Le concept de protection pour les théâtres, les salles de concerts et les opéras doit être en place d’ici fin mai, afin que les répétitions puissent reprendre dès que possible. L’ensemble des règles sera rendu public, puis mis gratuitement à la disposition de toutes les salles et parties intéressées.

Vous trouverez le matériel photo sur ce lien.

Contact médias:


  • Roman Steiner, directeur de l’UTS et d’orchester.ch, +41 41 241 00 58, info@theaterschweiz.ch et info@orchester.ch
  • Melanie Hilpertshauser, responsable Communications et Marketing svtb-astt.ch, +41 44 388 74 84,info@svtb-astt.ch " href="http://artos-net.com/%20info%40svtb-astt.ch%20" target="_blank"> info@svtb-astt.ch

www.svtb-astt.ch /// www.theaterschweiz.ch