au service des professionnels de la scène culturelle romande depuis 1996

L'Union internationale de la Marionnette - Appel pour jeunes Auteurs

Jusqu'au 28 février 2018

L’Union internationale de la Marionnette est soutenue par le Ministère de la Culture, la Région Grand-Est, le Département des Ardennes et la Ville de Charleville-Mézières 1 

APPEL POUR JEUNES AUTEURS 

Introduction 

Appel ouvert aux jeunes auteurs de théâtres de marionnette âgés de 18 à 30 ans! 

2019 marque le 90e anniversaire de la création de l’Union Internationale de la Marionnette (UNIMA). Afin d’honorer cette date, l’UNIMA ouvre une compétition ouverte pour jeunes auteurs intéressés pour créer un scénario ou un concept pour théâtre de marionnette qui sera joué à l’occasion des célébrations du 90e anniversaire de l’UNIMA.

Objectif 

L’UNIMA est à la recherche d’un scénario/concept pour théâtre de marionnette. Cette création sera adaptée dans le cadre de quatre productions distinctes et jouées dans quatre régions géographiques distinctes du monde : Afrique, Asie-Pacifique, Europe et Amérique. 

Thème 

Les auteurs sont invités à prendre pour thème, pour sujet, pour point de départ ou inspiration dans leur travail, l’histoire de Max Jacob et de Jean-Loup Temporal : deux marionnettistes, un allemand, l’autre français, qui se sont retrouvés chacun d’un côté opposé et qui ont souffert de la 2nd Guerre Mondiale. Un court synopsis de l’histoire est joint à cet appel. Il est possible de trouver des informations complémentaires sur ces personnes sur Internet, dont wepa.unima.org. 

Vous pouvez faire votre propre interprétation de cette histoire. Elle peut être adapté à n’importe quelle période dans le temps et avec tout personnage historique ou fictif. Gardez à l’esprit à la conception de la pièce que nous souhaitons promouvoir les arts de la marionnette. 

Jury 

Un des scénarios/concepts sera sélectionné par un jury international spécialement créé pour ce projet. Ce jury international sera composé de 7 auteurs, artistes et spécialistes. Chaque membre du jury lira les textes écrits ou traduits dans l’une des langues officielles de l’UNIMA (espagnol, anglais, français) qu’il parle le plus couramment. 

Le scénario/concept sélectionné sera utilisé comme base pour quatre productions différentes créées par des écoles de marionnettes de quatre régions géographiques. 

L’Union internationale de la Marionnette est soutenue par le Ministère de la Culture, la Région Grand-Est, le Département des Ardennes et la Ville de Charleville-Mézières

Reconnaissance pour le gagnant 

  • Le gagnant se verra remettre 2 000 euros;
  • Le gagnant aura l’opportunité de voir son scénario/concept mis en scène. 

Lignes directrices 

  • 1. Sujet ou thème : Basé sur ou inspiré de l’histoire de Jean-Loup Temporal et Max Jacob. 
  • 2. Medium : Approprié au théâtre de marionnettes. 
  • 3. Durée : La trame de votre scenario, concept ou synopsis ne devra pas dépasser plus de 40 minutes mis en scène. 
  • 4. Langue : Les concepts en compétition devront plus être visuels que basés sur le langage, sachant que la production doit pouvoir fonctionner dans différentes cultures de pensées et de langues. Nous avons besoin d’un scénario/concept dans le langage universel de la marionnette. 
  • 5. Les scénarios/concepts doivent être envoyés dans une des langues officielles de l’UNIMA – Français, Anglais, Espagnol. 
  • 6. Adaptation scénique : les concepts et scénarios en compétition devront être susceptibles de s’adapter à un minimum de complexité technique ou de besoins scénographiques, afin que les productions finales puissent être facilement transportable et viables financièrement. 

Date limite et calendrier 

La date limite pour les scénarios / concepts est le 28 février

Le gagnant sera annoncé le 15 mai à Bochum en Allemagne, à l’occasion du Conseil international de l’UNIMA. 

A envoyer 

Merci d’envoyer votre scénario/concept/synopsis en anglais, en français ou en espagnol par mail à l'adresse : contact@unima.org

Indiquer dans le mail : Vos nom, prénom, date de naissance, pays et numéro de téléphone de contact. 

Ces informations personnelles ne seront pas communiquées au jury mais seront conservés par le comité de coordination du projet. 

Le scénario/concept et ses droits d’utilisation seront conservés par l’UNIMA internationale. Ils seront à l’usage unique de l’organisation non-gouvernementale, notamment pour les présentations finales en 2020 lors du Congrès de l’UNIMA qui se tiendra à Bali, en Indonésie. 

L’Union internationale de la Marionnette est soutenue par le Ministère de la Culture, la Région Grand-Est, le Département des Ardennes et la Ville de Charleville-Mézières

Une amitié à l’épreuve de la guerre 

Ce projet partira de l’un des épisodes de la très riche histoire de l’UNIMA, celui d’une amitié profonde qui transcende les différences, les origines et réunit les hommes dans un contexte difficile. Cette amitié donnera naissance à une coopération fructueuse en matière de création et à la fondation de la première compagnie franco-allemande à l’issue de la 2nde Guerre Mondiale. 

Jean-Loup Temporal est né à Paris en 1921 : il est le fils de l’architecte et marionnettiste Marcel Temporal. 

En 1929, le petit Jean-Loup est à Prague avec son papa pour participer à la naissance de l’organisation mondiale UNIMA (Union Internationale de la Marionnette). En 1943, sa classe d’âge doit partir pour l’Allemagne pour le Service du travail obligatoire : il va fort heureusement croiser la route du marionnettiste allemand Max Jacob qu’il a rencontré à Prague 1929 et qui va l’aider. 

Max Jacob reconnait le jeune Temporal et demande à l’état-major que le soldat français lui soit alloué car il a besoin de main d’oeuvre spécialisée pour réaliser ses spectacles. 

En réalité Jacob ne va pas seulement permettre à Temporal d’apprendre son métier, il va lui sauver la vie. Les deux hommes deviendront de grands amis et partageront des aventures professionnelles. 

Il faut rappeler que Max Jacob, après la guerre, fut très contesté en Allemagne pour ses positions en faveur du régime nazi, mais durant tout le conflit, il apportera, de façon anonyme, son aide aux marionnettistes de toutes origines qu’il rencontrera sur sa route. 

De son côté, Jean-Loup Temporal est à Vienne en 1945, hébergé et caché par des marionnettistes autrichiens, les Aicher. Dès le début du fascisme, les Aicher ont adhéré aux idées hitlériennes pour poursuivre leurs activités professionnelles. Quand arrivent les troupes américaines, les Aicher sont emprisonnés. Sur l’intervention de Jean-Loup Temporal, ils seront réquisitionnés et donneront des spectacles pour les français en voie de rapatriement. 

L’histoire de Jacob et Temporal a une suite. Quelques années plus tard, à l’issue de la guerre, les deux hommes formeront la première compagnie franco-allemande de marionnette. 

Plus tard, en 1957, a lieu le premier congrès de l’UNIMA de l’après-guerre. Nous sommes à nouveau à Prague et les amis des deux camps se retrouvent. Il faut nommer le Présidium de l’UNIMA (aujourd’hui le Comité Exécutif) : Max Jacob est nommé président de l’UNIMA. Ses deux vices Présidents sont le soviétique Serghei Obraztsov (ex marionnettiste combattant) et l’Italien Vittorio Podrecca (anti fasciste). Quant à Jean-Loup Temporal, avec une belle palette de personnalité du monde entier, il devient membre du bureau exécutif. Il deviendra l’un des grands artistes de la marionnette française et de l’UNIMA où il occupera des places très importantes, et se distinguera également comme transmetteur des savoirs de la marionnette.

www.unima.org